Le nouveau Règlement général sur la protection des données (RGPD), applicable à partir du 25 mai 2018, touche toutes les sphères de votre entreprise. Mais il y a un service qui sera plus impacté : le marketing. Pourquoi ? Parce que ses actions prennent corps dans votre base de clients dont vous recueillez, stockez et utilisez les données personnelles. Le RGPD est ainsi annoncé comme l’une des grandes tendances marketing de 2018.

RGPD : un consentement explicite sinon rien

Que ce soit pour votre newsletter, des campagnes marketing classiques ou du remarketing, ils vous sera dorénavant nécessaire de demander à vos clients leur accord explicite quant au recueil et à l’utilisation de leurs données, d’y laisser libre accès et d’honorer les demandes de retrait. Vos équipes marketing, qu’elles soient internalisées ou externalisées, devront donc mettre en place les outils adéquats pour se faire : un bandeau de consentement pour l’inscription à la newsletter ou l’utilisation des cookies, la possibilité de gérer ses « préférences » afin de personnaliser les données stockées, ou la mise en place de listes de contacts plus ciblées permettant d’éviter les envois de masse impertinents.

Une opportunité pour moderniser vos processus marketing

Même si la mise en conformité de votre entreprise au regard du RGPD nécessite d’abord un investissement en temps et en argent, elle sera surtout un réel atout pour vos campagnes marketing à venir. En effet, le RGPD vous donne l’opportunité de revoir vos processus marketing, tous supports confondus, afin de travailler une base saine pour mieux cibler vos utilisateurs et  personnaliser vos offres. Ces actions seront aussi le signe que votre entreprise applique un principe de transparence qui sera bénéfique pour son image de marque et redonnera confiance à vos utilisateurs. L’expérience client n’en sera que meilleure !